vendredi 13 octobre 2017

Scènes de la misère ordinaire



9 h du matin, rue du Faubourg du Temple, Paris, 10°, lundi 6 octobre.
Un car de police s’arrête, imité par une camionnette benne. Quatre policiers souriants, dont deux femmes, et trois petits bonshommes verts déboulent sur le trottoir, encore humide de la dernière pluie de la nuit.

mardi 3 octobre 2017

Professeur Roger Van Schoute (1930-2017) : décès d’un précurseur


Roger Van Schoute, professeur émérite à l’Université Catholique de Louvain, est décédé le 10 mai dernier à l’âge de 87 ans. Un hommage lui sera officiellement rendu lors de la publication des dix-neuvièmes actes du « Colloque sur l’étude du dessin sous-jacent et des technologies de la peinture » tenu en 2014, qui lui seront dédiés. Ce n’était certainement pas un homme sensible à ce genre de manifestations, ni aux honneurs en général, mais il serait impensable que ce précurseur en matière d’étude des œuvres d’art par les méthodes scientifiques parte discrètement sur la pointe des pieds. Un Liber amicorum posthume m’aurait paru bien à propos, mais comment le financer ?[1]

samedi 9 septembre 2017

L’Art et les Musées ne servent à rien, mais sont essentiels

Museo Nazionale Etrusco, Rome, Villa Giulia, Sarcophage des époux,
VIe siècle avant Jésus-Christ.

Combien de fois ais-je entendu cet apophtegme énoncé doctement avec une conviction ne doutant de rien, pas même de sa propre ignorance : "l’art et les musées ne servent à rien".
C’est incontestable, du moins temporairement, L’Art (sous toutes ses formes) et les Musées ne servent absolument à rien. 


samedi 22 juillet 2017

Décès : In memoriam Pr William McAllister Johnson (1939-2016)

William McAllister Johnson (http://thebibliofile.ca)
C’est un des grands spécialistes de la gravure française du XVIIIe siècle qui s’est éteint dans la plus grande discrétion. C’est le moins que l’on puisse dire puisque William McAllister Johnson, Professeur émérite de l’Université de Toronto, est décédé le 23 août 2016, et je ne l’ai seulement appris à la fin de ce mois de janvier. Intrigué par l’absence de sa carte de vœux annuelle, habituellement arrivée parmi les premières en décembre, j’avais prévu de l’appeler. Il n’a en effet jamais voulu s’informatiser, ce qui n’a pas simplifié les contacts, comme le rappelle Maxime Préaud dans une belle page de souvenirs parue dans le dernier numéro des Nouvelles de l’Estampe[1] à l’occasion de son décès[2].

vendredi 7 juillet 2017

Exposition vraiment Schtroumpf à la Fondation Folon




Qui ne connaît pas les Schtroumpf en Belgique ou en France ? Mais aussi les Smurfs (en néerlandais ou aux Etats-Unis), Puffi en Italie, Pitufos en espagnol, Kumafu au Japon, Schlumpf en allemand…

jeudi 6 juillet 2017

L’Art et les Musées, ce n’est pas pour moi !

Leopold Museum Vienne.


L’Art et les Musées, ce n’est pas pour moi ! Et en plus, je ne vais rien comprendre !

Mais si, justement ; c’est pour toi. Ce n’est même que pour toi. Tant mieux si tu ne comprends rien, il n’y a justement rien à comprendre. Il suffit simplement de se laisser émouvoir, emporter au fond du tableau, tournoyer autour de la sculpture, de rêver un instant ou plus longtemps, de s’asseoir pour quelques minutes de conversation avec le passé ou le futur, parfois le présent, mais tellement différent du tien, du nôtre.

mercredi 14 juin 2017

LAB4ART Un partenariat innovant Université/Privé


Un atelier de restauration de tableaux (ATP) et un laboratoire universitaire (LAMS, Paris 8 UMPC) créent le premier « Laboratoire-Atelier » pour développer la recherche de nouvelles méthodes d’analyse non invasive.
L’objectif est de développer de nouveaux outils et procédés pour renforcer le diagnostic en matière d’attribution et d’authentification. La traçabilité des œuvres et la lutte contre la contrefaçon font également partie du champ de recherche de LAB4ART (prononcez LAB FOR ART). Le contrat d’association est conclu pour trois ans.

mercredi 31 mai 2017

Olivier Masmonteil : nouveau site. Nouvelles perspectives pour la peinture contemporaine ?


Suc au May, O. Masmonteil, huile sur toile, 230 x 250 cm, 2004.

Olivier Masmonteil est un peintre français (1973), formé à l'Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux (1996-1999) aux fortes attaches corréziennes.